Master

Présentation

La spécialité Genre, politique sexualité (GPS) de l’EHESS créée en 2005 est devenue en 2019 la mention Études sur le genre avec trois parcours de spécialisation : Sociologie, Histoire et Anthropologie. Lauréate d’un programme d’investissements d’avenir (PIA), la mention Études sur le Genre a acquis en 2020 le statut de premier échelon du parcours gradué de l’École Universitaire de Recherche (EUR) Sciences sociales du genre et de la sexualité/Gender and sexuality studies (GSST), portée par l’EHESS et l’INED. La formation doctorale Sciences sociales et genre constitue le deuxième échelon de l’EUR GSST.

L’EUR GSST est une formation de l’EHESS en partenariat avec l’Ined. Les deux années de master (ouverture du M1 en 2020 ; du M2 en 2021) comportent des enseignements méthodologiques renforcés et progressifs en enquêtes quantitatives et qualitatives, ainsi que des séminaires professionnalisants autour des discriminations, des violences de genre… La mention Études sur le genre comporte trois parcours de spécialisation : sociologie, histoire et anthropologie.

Cette mention entend se distinguer des offres de master en Études sur le genre existant dans d’autres universités en France par la centralité accordée à la pratique de l’enquête empirique quantitative et qualitative, mais aussi par la place accordée à l’articulation entre genre et sexualité. Cette mention s’inscrit ainsi dans le champ des sciences sociales du genre et de la sexualité. Elle entend également analyser empiriquement ces rapports de pouvoir en lien avec d’autres rapports sociaux de classe, d’âge, de race.

Les enseignements de la Mention Études sur le genre prennent place sur le campus Condorcet à Aubervilliers.

La liste complète des séminaires labellisés par l’EUR GSST est disponible sur la plateforme Néobab de l’EHESS.

Pour toute question relative à la formation, écrire à : orientation.genre@ehess.fr.

Les informations concernant les candidatures en master sont disponibles ci-dessous et sur la page du master sur le site de l’EHESS.

Équipe pédagogique

Trois parcours disciplinaires

Sociologie

De plus amples informations sur la maquette pédagogiques et les obligations de scolarité dans le cadre du parcours Sociologie sont disponibles ici pour le M1 et pour le M2.

Pour consulter les séminaires de ce parcours, cliquez-ici.

Histoire

De plus amples informations sur la maquette pédagogiques et les obligations de scolarité dans le cadre du parcours Histoire sont disponibles ici pour le M1 et pour le M2.

Pour consulter les séminaires de ce parcours, cliquez-ici.

Anthropologie

De plus amples informations sur la maquette pédagogiques et les obligations de scolarité dans le cadre du parcours Anthropologie sont disponibles ici pour le M1 et pour le M2.

Pour consulter les séminaires de ce parcours, cliquez-ici.

Les différents parcours du Master mention Études sur le genre sont pensés pour permettre aux étudiant·es d’acquérir, non seulement les outils théoriques des études sur le genre et la sexualité, mais aussi un éventail de méthodologies de recherche en sciences sociales, et ce afin d’encourager un haut niveau de réflexivité sur la production de données en sciences sociales du genre et de la sexualité.

Ces données peuvent être pensées à la fois comme révélatrices d’enjeux transversaux aux sciences sociales (inégalité, violence, construction sociale du corps, représentativité, implications politiques de la recherche, etc.) et comme porteuses de questions spécifiques aux études sur le genre et la sexualité (comment conduire des recherches objectives dans la sphère intime, sur les théories relatives à l’identité, sur les frontières entre sphères publique et privée, etc.).

Ces objectifs seront atteints grâce à un programme pédagogique innovant, notamment :

      • Par la préparation d’un dossier de recherche (M1) et d’un mémoire de recherche (M2) sous la supervision d’un membre de l’équipe pédagogique (tuteur·ice) ;
      • Par un séminaire de tronc commun d’« Actualités de la recherche en sciences sociales du genre et de la sexualité » centré sur la discussion avec les intervenant·es invité·es animée par les étudiant·es ;
      • Par un stage de terrain permettant aux étudiant·es, sous la houlette d’une équipe encadrante, d’apprendre l’ethnographie par l’ethnographie (entretiens, observations) en s’immergeant sur un terrain sous-étudié en France. Les stages de terrain pourront par exemple porter sur l’étude des sociabilités genrées dans des bars de villages, de la division genrée du travail dans des TPE/PME, des modes de rencontres des jeunes dans les boîtes de nuit, etc. Ce stage de terrain sera complété, en M1, par un séminaire d’analyse critique des méthodes d’enquête, ethnographique ou sur archives, sur le genre et la sexualité et, en M2, par un séminaire de suivi de mémoire destiné à guider les étudiant·es dans leur choix de méthodes d’enquête, d’analyse des données et d’écriture scientifique ;
      • Par une formation progressive continue en méthodologies quantitatives, proposée par l’Ined. En M1, les étudiant·es apprendront à lire les données quantitatives, se familiariseront avec les bases de données, les données numériques et les publications, les données statistiques descriptives, ainsi que la création, l’administration et l’analyse d’un questionnaire. En M2, les objectifs pédagogiques sont l’apprentissage des statistiques multivariées, l’utilisation de logiciel type R (tableaux croisés) et la découverte de logiciel d’analyse qualitative de données (logiciels type Sonal, nVivo, atlas.ti…).
      • Par le suivi de trois séminaires en sciences sociales du genre et de la sexualité parmi l’offre de séminaires labellisés par l’EUR GSST et donnés par des membres de l’équipe pédagogique. Ces séminaires correspondront soit à des séminaires de recherche centré sur un champ de recherche spécifique au genre et à la sexualité (genre, activisme et syndicat au travail, histoire sociale des catégories sexuées/sexuelles, etc.), soit des séminaires de lectures centrés sur les textes classiques sur le genre, les masculinités, l’intersectionnalité, etc.
      • Par un séminaire sur les sciences sociales du genre et de la sexualité en anglais permettant aux étudiant·es de se familiariser avec les recherches sur le genre et la sexualité réalisés à l’international et pour faciliter leur insertion professionnelle, que ce soit dans la recherche ou en dehors ;
      • Par un séminaire d’ouverture, à choisir dans l’offre de formation extérieure à l’EUR GSST et à la majeure (sociologie, histoire ou anthropologie) de l’étudiant·e ;
      • Par une expérience de professionnalisation soit un stage dans un établissement de recherche, dans un organisme privé ou public (entreprise, collectivé…), en France ou à l’étranger, soit la réalisation d’un projet tourné vers les humanités numériques (film, site web…) en M1. En M2, les étudiant·es pourront organiser la journée d’études du Master destiné à présenter les résultats de leurs recherches ;
      • Par un cours de langue proposé par le Pôle langues de l’EHESS.
+ de détails sur l'UE Langues
Possibilités : allemand, anglais, français langue étrangère (FLE) – compétences linguistiques appliquées aux sciences sociales.

Toutes les informations relatives aux inscriptions en ligne, au calendrier, différentes créneaux horaires, détermination du niveau de langue sont sur le site du Pôle Langues : https://bdl.hypotheses.org/

Pré-inscriptions en ligne:

Contact : Pôle langues de l’EHESS
e-mails : allemand.shs@ehess.fr ; anglais.shs@ehess.fr ; fle@ehess.fr

Candidater

Conditions d’accès en M1

Il est nécessaire d’être titulaire d’une licence en sociologie, en histoire ou en anthropologie (c’estàdire 180 crédits après le baccalauréat) ou sur dérogation prononcée par le Conseil pédagogique au moment de l’examen du dossier de candidature, d’une licence dans une autre discipline des sciences sociales, du diplôme de l’EHESS ou d’un diplôme considéré comme équivalent (trois années d’études supérieures).

Conditions d’accès M2

Il est nécessaire de justifier de l’obtention du premier niveau de master (c’estàdire 240 crédits après le baccalauréat), ou d’un diplôme équivalent, délivré après quatre années d’études supérieures de préférence en études sur le genre, ou en sociologie, histoire, anthropologie.

Il n’y a qu’une seule et unique session de candidature pour l’entré en M1 et en M2. Le dépôt des candidatures sur la plateforme eCandidat a lieu du 1er mars 2022 au 20 avril 2022 (pour l’année universitaire 2022-2023). En cas de doute entre plusieurs parcours, vous pouvez déposer une candidature par parcours.

L’accord d’un·e tuteur·ice du master « Études sur le genre » est requis pour candidater en M1 comme en M2.

La liste des tuteur·rices du parcours Sociologie, Histoire ou Anthropologie est accessible ici.

Une F.A.Q concernant les candidatures 2022-2023 est disponible.

Le conseil pédagogique examine les candidatures lors d’un jury qui se réunira en mai 2022. Celui-ci statuera sur votre admission pédagogique et vous en informera courant juillet. L’accord d’un·e tuteur·ice est nécessaire mais pas suffisant pour l’admission. Vous devrez ensuite confirmer votre admission avant la date qui sera indiquée sur l’application.
Pour toute information complémentaire : orientation.genre@ehess.fr.

Les informations concernant le master peuvent également être retrouvées sur le site de l’EHESS.

Si vous souhaitez vous inscrire sous un prénom d’usage et une civilité d’usage, plus d’informations sont disponibles ici.

Formation continue

La formation continue est destinée aux professionnel·les (en exercice ou pas) souhaitant se former, approfondir ou développer leurs compétences sur les questions de genre et de sexualité.

La mention Études sur le genre est accessible dans le cadre de la formation continue. Pour ce faire, la direction de la formation continue et l’équipe pédagogique du master peuvent vous accompagner dans votre démarche.

Il est possible de contacter la Direction de la Formation continue à l’adresse suivante : directionfc@ehess.fr  et l’équipe de la mention Études sur le genre à l’adresse suivante : orientation.genre@ehess.fr.

Spécialisation Métiers de l’égalité

Une spécialisation aux métiers de l’égalité est proposée dans le cadre de la mention Études sur le genre. Tous·tes les étudiant·es inscrit·es dans la mention peuvent suivre et obtenir cette spécialisation en suivant et validant les trois séminaires suivants :

    • Discriminations, inégalités et organisations ;
    • Genre et travail, pratiques et politiques ;
    • Politiques d’égalité en organisations.

Cette spécialisation a pour objectifs de former les étudiant·es :

    • aux apports fondamentaux de sciences sociales (sociologie et science politique principalement) sur l’influence réciproque du genre et du travail et aux objets et concepts centraux à ces recherches (division sexuelle du travail et ségrégation verticale et horizontale, travail domestique et reproductif, plafond(s) de verre, virilité et masculinité hégémonique, sexualité et harcèlement au travail, féminisme d’Etat et négociation de l’égalité professionnelle…) ;
    • à la compréhension et à l’étude des différents « critères » de discrimination (sexe, assignation ethno-raciale, âge, handicap, religion, appartenance syndicale, etc.) dans une approche intersectionnelle doublée d’une perspective organisationnelle pour comprendre la façon dont les organisations facilitent, façonnent ou produisent les processus discriminatoires ;
    • à l’analyse des politiques d’égalité en organisations, les acteur·ices qui les portent, les dispositifs et instruments sur lesquelles elles s’appuient et les effets qu’elles produisent, mais aussi l’influence des politiques publiques sur celles-ci et leurs spécificités en fonction des catégories de salarié·es, dans le contexte français mis en perspective avec d’autres contextes nationaux.

Cette spécialisation, si validée, figurera dans l’Annexe Descriptive au Diplôme (ADD) permettant aux étudiant·es de valoriser son obtention sur le marché du travail.

Mémoires et masterant·es

Mémoires en cours

En cours de construction

Tuteur·ices

La liste des tuteur·ices est consultable ici.

Précédents mémoires

Pour plus d’informations sur les mémoires réalisés depuis la création du master, visitez la page dédiée.

Actualités du Master

Journée d’étude EUR GSST – 15 Juin 2022

Pour clore l'année universitaire 2021-2022, masterant·es et doctorant·es de l'EUR GSST ont le plaisir de vous inviter à prendre part à leur journée d’étude. L’évènement se déroulera le mercredi 15 juin de 10h à 18h, dans l'auditorium 250 du Centre des colloques sur le...

lire plus